logo dpn

Des déchets et un fleuve

28907616 10216279835047130 241350921 n  Au fil de l'eau, au fil des déchets

La définition d'un déchet :     

Il existe différents types de déchets, découvre les sur cette carte (BDTOPO 2014 IGN) : 

Les déchets électroniques


Les déchets d’équipement électrique et électronique (DEEE) sont les déchets issus des équipements fonctionnant grâce au courant électrique (ou à des champs électromagnétiques) avec une tension ne dépassant pas 1.000 volts en courant alternatif et 1.500 volts en courant continu, sans oublier tous les composants, sous-ensembles, et produits consommables faisant partie intégrante du produit au moment de la mise au rebut.

Une classification des DEEE peut être faite en fonction de trois critères : l’origine du déchet, la composition de la matière ainsi que l’encombrement.

Les déchets agricoles


En région Centre Val de Loire, la collecte des déchets agricoles est organisée par la chambre de l’agriculture et la société ADIVALOR.

En amont les chambres d’agriculture accompagnent les agriculteurs dans l'aménagement de leur exploitation afin de réduire au maximum le risque de contamination de l’environnement.

En effet, en cas de mauvaise manipulation ou de stockage non réglementaire, les produits phytosanitaires, engrais ou hydrocarbures peuvent s’infiltrer dans les sols et atteindre les nappes phréatiques (pollution diffuse) ou directement ruisseler jusqu’aux eaux courantes (pollution ponctuelle).

Lire la suite

Les déchets biodégradables


Les fleuves transportent des déchets organiques (feuilles, arbres, minéraux, animaux..). Certains déchets organiques sont bénéfiques à la vie du fleuve on parle de compostage fluvial. Un véritable écosystème peut se développer grâce à ces déchets. Néanmoins, en excès, leur dégradation peut causer l'asphyxie de la faune aquatique.

Certains déchets organiques peuvent d’emblée être néfastes notamment les déchets de gestion de plantes invasives. Le risque de dissémination est réel. Les réglementations sont donc très strictes. Leur abandon est répréhensible par la loi. Le brûlage à l’air libre et l’apport en déchetteries sont aussi prohibés. Plusieurs autres voies de traitements sont possibles comme le compostage et la méthanisation.

Les déchets dangereux


En région Centre les déchets dangereux sont identifiés en fonction de leur provenance.

Le flux principal est alimenté par les installations classées. Elles sont au nombre de 338 en région Centre en majorité des industries chimiques ce qui représente environ 155 000 T de déchets par an. Les flux secondaires proviennent par exemple des ménages, des activités commerciales, artisanales, des collectivités, des établissements d’enseignement…

D’un point de vue réglementaire la loi mise sur la responsabilité du producteur du déchet. Celui ci “est tenu d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination conformément aux dispositions” de protection de l'environnement.

Ces déchets ne peuvent pas être acheminés dans toutes les déchetteries. A l’échelle régionale 157 déchetteries acceptent les déchets professionnels. Puis ceux ci sont traités en utilisant l’une des cinq techniques suivantes: la valorisation matière, le traitement thermique, physico-chimique, biologique ou en dernier recours le stockage.

Lire la suite

Les déchets ménagers


Tours Métropole Val de Loire est responsable de l’élimination des déchets ménagers sur l’ensemble des 22 communes qui la compose.

Les déchets ménagers sont des déchets dangereux ou non dangereux dont le producteur est un ménage. Ils peuvent être divisés en plusieurs catégories, notamment les ordures ménagères, les déchets verts, les objets encombrants, les déchets spéciaux ou les déchets ménagers assimilés.

Lire la suite

  • Les déchets électroniques


    Les déchets d’équipement électrique et électronique (DEEE) sont les déchets issus des équipements fonctionnant grâce au courant électrique (ou à des champs électromagnétiques) avec une tension ne dépassant pas 1.000 volts en courant alternatif et 1.500 volts en courant continu, sans oublier tous les composants, sous-ensembles, et produits consommables faisant partie intégrante du produit au moment de la mise au rebut.

    Une classification des DEEE peut être faite en fonction de trois critères : l’origine du déchet, la composition de la matière ainsi que l’encombrement.
  • Les déchets agricoles


    En région Centre Val de Loire, la collecte des déchets agricoles est organisée par la chambre de l’agriculture et la société ADIVALOR.

    En amont les chambres d’agriculture accompagnent les agriculteurs dans l'aménagement de leur exploitation afin de réduire au maximum le risque de contamination de l’environnement.

    En effet, en cas de mauvaise manipulation ou de stockage non réglementaire, les produits phytosanitaires, engrais ou hydrocarbures peuvent s’infiltrer dans les sols et atteindre les nappes phréatiques (pollution diffuse) ou directement ruisseler jusqu’aux eaux courantes (pollution ponctuelle).

    Lire la suite

  • Les déchets biodégradables


    Les fleuves transportent des déchets organiques (feuilles, arbres, minéraux, animaux..). Certains déchets organiques sont bénéfiques à la vie du fleuve on parle de compostage fluvial. Un véritable écosystème peut se développer grâce à ces déchets. Néanmoins, en excès, leur dégradation peut causer l'asphyxie de la faune aquatique.

    Certains déchets organiques peuvent d’emblée être néfastes notamment les déchets de gestion de plantes invasives. Le risque de dissémination est réel. Les réglementations sont donc très strictes. Leur abandon est répréhensible par la loi. Le brûlage à l’air libre et l’apport en déchetteries sont aussi prohibés. Plusieurs autres voies de traitements sont possibles comme le compostage et la méthanisation.
  • Les déchets dangereux


    En région Centre les déchets dangereux sont identifiés en fonction de leur provenance.

    Le flux principal est alimenté par les installations classées. Elles sont au nombre de 338 en région Centre en majorité des industries chimiques ce qui représente environ 155 000 T de déchets par an. Les flux secondaires proviennent par exemple des ménages, des activités commerciales, artisanales, des collectivités, des établissements d’enseignement…

    D’un point de vue réglementaire la loi mise sur la responsabilité du producteur du déchet. Celui ci “est tenu d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination conformément aux dispositions” de protection de l'environnement.

    Ces déchets ne peuvent pas être acheminés dans toutes les déchetteries. A l’échelle régionale 157 déchetteries acceptent les déchets professionnels. Puis ceux ci sont traités en utilisant l’une des cinq techniques suivantes: la valorisation matière, le traitement thermique, physico-chimique, biologique ou en dernier recours le stockage.

    Lire la suite

  • Les déchets ménagers


    Tours Métropole Val de Loire est responsable de l’élimination des déchets ménagers sur l’ensemble des 22 communes qui la compose.

    Les déchets ménagers sont des déchets dangereux ou non dangereux dont le producteur est un ménage. Ils peuvent être divisés en plusieurs catégories, notamment les ordures ménagères, les déchets verts, les objets encombrants, les déchets spéciaux ou les déchets ménagers assimilés.

    Lire la suite

    La lutte contre les déchets est une préoccupation importante. Comme le montre la vidéo ci-dessous, certains cours d'eau sont recouverts de déchets, il est temps d'intervenir avant qu'il ne soit trop tard ! (Conseil Départemental de la Somme, 2012) : 

     

    L'association Run Eco Team de Tours propose une bonne alternative contre la pollution de l'eau et des bords de cours d'eau : ramasser les déchets lors de leurs sorties running (TV Tours, 2017).  

     

     

    29178035 2203948216412221 6490472951861739520 n Accueil principal

    Département aménagement & environnement - Promo 5e année 2017-2018 |  Creative commons |  logo univ   PolytechTours DA